Vous avez lu l'un de mes romans ?
Alors, abonnez-vous à ma lettre d'information :::

La Lettre du Coin des Lecteurs

Elle est toujours la source de renseignements la plus complète !!!






Dominique Letellier, auteur
















Les membres
du Coin des Lecteurs
reçoivent automatiquement
ma lettre d'information
complète.

Si vous n'êtes pas membre, vous recevrez les titres
en vous abonnant ici
au flux RSS

FluxRSS

RSS to JavaScript



























Légendes

Avec Alex, rencontrez
des fantômes bloqués
dans un château muré en Normandie
et menez l'enquête !

























Pièges

Avec Marion, débarquez
à Vancouver au Canada
pour piéger des trafiquants,
mais méfiez-vous
de tout et de tous,
amis et ennemis !








































Biographie

Rencontre «questions/réponses» avec Dominique Letellier

«Tant pour l’auteur que pour le lecteur, les lettres de l’alphabet sont un mot de passe fantastique. Elles permettent l’accès à un monde magique, imaginaire et réel à la fois; ce même monde qui fera jaillir en nous un flot infini d’émotions inoubliables...» (Dominique Letellier)

Présentation
Date et lieu de naissance ?
En 1968 à Rouen, Seine-Maritime, Normandie, France.

Résidence actuelle ?
Dans la région Ile-de-France, en... France. :)



L’écriture
Pourquoi l’écriture ?
Enfant, j’avais déjà une certaine imagination et je m’inventais donc des films. J’ai eu l’idée de les retranscrire sur papier afin de me souvenir avec exactitude de toutes les scènes précédentes. La passion est arrivée immédiatement... avec l’envie de concevoir et de rédiger de nouvelles intrigues différentes qui donneraient naissance à des romans.



Les débuts ?
Vers 12/13 ans. Quelques écrits qui ne sont pas présentés sur mon site. Enfin, la première version de Prisonniers de l’Enfer Vert en décembre 1985. Ce titre fut réécrit plus d'une dizaine de fois.



L’origine des intrigues ?
L’actualité m’inspire, ou bien une scène de rue... Mais aussi (et surtout), un sujet peut surgir brusquement à la suite d’une image, d’un fait anodin dans la vie de tous les jours. Cela peut venir d’une pensée qui découle d’une autre... comme la vie dans un village trop... paisible. J’ai également parfois déjà en tête la vie d’un héros (ou héroïne) avec des traits bien particuliers. J’associe cette idée avec une autre. Par exemple, une intrigue particulière, un village paisible et la carrière exceptionnelle de l’un de mes héros ont créé La Recherche... Je travaille après sur les autres personnages principaux et secondaires et sur les histoires parallèles... Peu à peu, le scénario prend forme... De nombreuses réponses figurent sur le Coin des Lecteurs.
Ma passion pour le cinéma français, américain, britannique notamment de 1930 à 1980 est le thème principal de Moteur ! Nous jouons ! L'intrigue principale m'a permis de citer peut-être près de quatre-vingts stars, comme Katharine Hepburn, Jean Gabin, Gary Cooper, Louis Jouvet, James Stewart, Bette Davis ou John Ford, Pierre Fresnay ou Louis de Funès...
Ma passion existe depuis... toujours ! :) :) :)
Dans mon roman, mes lecteurs confronteront leurs connaissances. J'avoue qu'il faut une certaine culture pour le comprendre, l'apprécier et... rire ! Je pense à une scène hilarante en particulier... hilarante quand on connait justement cette célèbre réplique de ce film très réputé.



Des thèmes de prédilection ?
Mes thèmes de prédilection préférés sont: l’envie de se dépasser, comment une personne va-t-elle réagir face à une situation sortant de son quotidien, un monde inconnu ou encore, la passion, la curiosité, les rapports humains, l’amitié avec ses forces et faiblesses, la communication, les faux semblants et bien d’autres sujets... J’essaie aussi de mélanger mes propres passions... Une particularité ? Je n’aime pas la violence. J’estime qu’elle est déjà trop présente dans notre monde. Je préfère offrir la beauté à mes lecteurs !



Les genres littéraires de vos romans ?
Vouloir les cataloguer est un peu simpliste. Pour ma part, je dirai :
Moteur ! Nous jouons ! est un roman à énigmes et une exquise comédie. Le rire est très présent ! Il possède également un concept inédit !
Pièges et Prisonniers de l’Enfer Vert sont des romans à suspense avant tout.
Prisonniers de l'Enfer Vert est également un roman d'aventures
La Recherche est un roman à suspense.
Légendes est un peu plus particulier, car il réunit, à la fois, le genre roman à suspense et le surnaturel.
Enquête chez les Complicatorts, paru le mercredi 27 juillet 2016, réunit le suspense, le surnaturel et... l'éloge de la vie, des valeurs positives !

Et, dans chacun de mes livres, l’aventure humaine joue un rôle capital.
De même, je le disais, je déteste la violence. Dans mes livres, pas de descriptif de meurtre, torture, etc. La violence est déjà trop présente dans notre monde ; je ne veux pas en rajouter, ni donner des idées à des gens.
Je préfère m'intéresser aux valeurs positives, les transmettre à mes lecteurs, leur énoncer que nous avons le choix de construire un monde meilleur, beau, oui, nous avons le choix !!!
Mes romans ont une portée au niveau de la réflexion ; j'aborde des sujets - différents d'une oeuvre à l'autre - pour évoquer notre monde, les dérives. Mon exigence est de les dénoncer de manière directe. Une plume peut être très... acerbe !!!!!!
Dans mon roman, Enquête chez les Complicatorts, dont le sous-titre est « Commettre des malversations ou vouloir rendre heureux », je dénonce ainsi des sujets très délicats. L'attitude de mes héros lorsqu'ils dévoilent ces dossiers est directe, profonde. Leur rage est visible sous forme de plusieurs diatribes.


Dominique, qu'est un Complicatort ?
Mon personnage - qui a inventé ce terme - vous explique le fond de sa pensée au cours de l'un des chapitres ! Vous saurez tout, absolument tout ! :):):)
Un indice : trois interprétations de ce terme existent !

Moteur ! Nous jouons ! est donc un roman très drôle ?
En effet ! Je n'ai jamais tant ri en écrivant un roman ni en lisant un roman ! Des scènes et des dialogues sont absolument hilarantes ! L'aspect comique va en crescendo !
Tout passionné par ce même cinéma que moi jubilera davantage, car il comprendra les sous-entendus.
J'ai surnommé mes héros des Joyeux Lurons ! Ils sont 36 en permanence au cours des 12 chapitres ! Oui, oui, il faut être attentif ! :) :)
Ecrire des scènes joyeuses, évoquer la bonne humeur, quel bonheur ! J'avais tant envie d'offrir de la joie à mes lecteurs !

Et ces cinq villes-étapes ? Le Grand-Duché de Luxembourg et la France sont concernés, vu la couverture de votre roman !
Mes héros participent à un jeu qui les mène dans cinq villes. La première scène se déroule à la Gare de l'Est de Paris. Très vite, nous comprenons qu'ils se rendent à Luxembourg-Ville, capitale du Grand-Duché. J'ai éprouvé ce grand bonheur de la connaître en 2017, d'y revenir en 2018. Je suis tombée amoureuse de ses beautés, de ses particularités, de sa situation géographique exceptionnelle et elle m'a inspirée. Le jeu permet à mes héros de la découvrir, tout comme il leur permettra de découvrir les beautés des autres villes.
Quatre se situent en France. Je les ai choisies selon certains critères : j'y suis allée (ce qui m'a permis de les décrire parfaitement), elles m'ont apporté du bonheur, elles possèdent des sites emblématiques et... je pouvais associer ces sites à des films, des acteurs et actrices liés au cinéma de 1930 à 1980.
Elles sont toutes situées dans des régions différentes !


Pourquoi un tel bonheur dans l’écriture ?
Il y a une multitude à dire... D’abord, rédiger un récit, concevoir des intrigues, des aventures que des personnes pourraient vivre effectivement, est fantastique. L’histoire est à la fois un reflet et un détournement de la vie. L’imaginaire est remarquable, mais y mêler la réalité, tout aussi bien... Pourtant, franchir ces limites de la vérité absolue peut nous entraîner dans un autre univers très riche, amusant et fort sur le plan émotionnel ! Avec Légendes, j’ai exploré un monde plus particulier et j’ai adoré cette nouvelle expérience.
Dans Enquête chez les Complicatorts, les thèmes sont nouveaux, avec une émotion et une réflexion jamais atteintes dans l'un de mes titres précédents = entre l'humour, le mode d'emploi pour être heureux, l'amitié, la coopération, la tendresse, l'émotion, la découverte de lieux magnifiques, qui existent réellement, en Seine-Maritime et à Vichy et la... dénonciation de malversations tirées de faits authentiques !!! J'ai voulu aussi nommer des hommes qui ont payé de leur vie leur courage à signaler lesdites malversations. Leurs noms ne s'éteignent ainsi pas.
Dans Moteur ! Nous jouons !, j'ai associé ma passion depuis toujours pour le cinéma de 1930 à 1980, mon admiration pour ces Stars, ces femmes, ces hommes à la beauté de ces cinq villes. J'y ai ajouté mon envie de rire en écrivant un roman drôle, avec un concept inédit. Vous comprendrez tout en le lisant ! :)

Ensuite, donner naissance à des personnages, s’occuper de leur caractère, de leur physique, de leur psychologie, de leur histoire propre est riche en émotions diverses... Cela peut sembler étrange, mais je les vois évoluer aussi, devenir plus fort au cours de l’intrigue bien qu’ils puissent avoir des faiblesses, comme chacun... Ils ont tous des défauts et des qualités...
Parfois, le personnage prend une autre direction que celle initialement pensée... Plus ou moins... En tout cas, pour l’un de mes romans, je me suis tellement bien attachée à un protagoniste qu’il a changé de camp. J’ai dû repenser mon intrigue, apporter des changements radicaux dans ce but et... je ne le regrette absolument pas !!!
J’aime aussi que l’action se déroule donc le plus souvent dans un lieu où je suis allée moi-même (ville ou pays): cela me donne parfois l’opportunité de reprendre des souvenirs de vacances...
Et puis, explorer les rapports humains est véritablement fascinant: comment des personnes peuvent se rencontrer, à l’autre bout de la terre alors qu’elles sont ou non du même pays, ou alors de parcours différents, ou même si leurs motivations ne sont pas identiques a priori, ces personnages sont peut-être plus proches qu’ils ne le pensent... Comment une vie peut basculer, comment le passé peut rattraper quelqu’un... Comment un héros peut cacher des éléments uniquement par pudeur au risque de passer pour ce qu’il n’est pas en réalité...
Je suis également très intéressée par les apparences, la communication, la société... Il y a également beaucoup à débattre sur ce sujet...
Ainsi que je le disais précédemment, le thème de l’amitié m'intéresse particulièrement. Soit mes personnages se rencontrent pour la première fois dans mon livre ou ils se connaissent depuis fort longtemps. Quoi qu’il en soit, les liens qui les unissent sont profonds.
Pièges et Légendes sont significatifs à cet égard. Dans ces romans, l’amitié prime. Les héros ne se connaissent pas depuis longtemps. Pourtant, leurs liens amicaux sont sincères. Aujourd’hui, le terme «ami» est employé à tort et à travers. Regardez les sites sociaux. Vous avez tant d’amis. Mais combien en connaissez-vous réellement? Combien en avez-vous rencontrés? Si vous avez un problème, combien sont prêts à vous seconder, ne serait-ce que moralement? Sur ces réseaux, ces gens sont des connaissances avant tout, parfois même éphémères. Le nombre d’amis, au sens pur du terme, est restreint. Selon moi, parler d’amitié réelle est un pléonasme. Un ami fera tout pour vous et vice-versa. Vous partagez les bons et les mauvais moments. Dans mes romans, les liens tissés entre certains personnages relèvent de cette véritable amitié.
Dans Enquête chez les Complicatorts, les valeurs positives - comme je le disais -, l'intégrité, l'éthique sont des sujets de la plus grande importance. L'amitié et les différents liens importants sont à l'honneur. En leur nom, mes héros sont prêts à se battre par différents moyens. Pour la première fois, aussi, j'évoque un "thème" très différent et mon livre est un hommage à certaines personnes. Je suis très fière d'avoir évoqué des sujets, même si j'eus préféré que notre monde soit parfait. Néanmoins, un livre, MON livre m'octroie l'opportunité de révéler mes pensées, d'alerter de tierces personnes, d'ouvrir même des consciences !!!! Je suis très fière de mon roman, d'avoir abordé ces sujets fâcheux !!!



Revenons à votre dernier roman, paru le 08 décembre 2018 !
Dans Moteur ! Nous jouons !, son concept est très original, oui, inédit ! Mes lecteurs auront à confronter leurs connaissances. Ils peuvent ainsi jouer en même temps que mes héros, à savoir trouver les réponses aux énigmes posées par nos chers organisateurs ! Ils posséderont un atout s'ils connaissent les villes concernées ! :)
En partant de cette base, mes lecteurs s'amuseront comme des fous !

Autrement, j'y insère donc des lieux que j'adore, des villes fantastiques. D'accord, à ma façon, j'effectue leur promotion : elles le méritent amplement !
Mes nouveaux personnages sont... originaux, fantasques même pour certains. De nombreux cachent des mystères. Tous veulent gagner, parvenir à leurs buts !
J'ai réussi à écrire une comédie grâce à des scènes très cocasses, grâce à des "trouvailles", grâce à des dialogues savoureux offerts par les particularités de mes protagonistes. Je suis totalement amusée. Comme je l'ai dit précédemment, je n'ai jamais autant ri en écrivant un roman, je n'ai jamais autant ri en lisant un... roman !
Cette oeuvre possède la caractéristique que tout peut se dérouler en soi, absolument tout. Toutes les villes, les lieux existent bel et bien. Pour quasiment tous, j'y suis allée moi-même !
Tous mes protagonistes sont susceptibles d'exister en chair et en os.
L'humanisme et l'humanité tiennent une place prépondérante ! Il s'agit aussi de l'un des thèmes principaux, de l'une des conclusions.
Comme quoi, quand l'homme et la femme font preuve d'intelligence, ils peuvent réaliser des merveilles, être heureux, même si tout n'est pas facile dans la vie ! Mes héros le disent eux-mêmes ! Pour réussir, il faut du courage, appliquer certaines idées/valeurs... et rester intègres !



Des mentors dans le monde de l’écriture ?
NON, car chaque auteur doit avoir sa personnalité !!!! Je déteste ces comparaisons avec l'un ou l'autre, ou les appellations "maître du" qui relèvent uniquement d'un marketing exécrable ! Et il n'y a pas besoin d'avoir un auteur favori qui nous retire finalement notre identité, notre savoir-faire !!!!
Moi, mon influence vient du cinéma au niveau du style. J’imagine l’écriture de mes romans comme la réalisation d’un long métrage. Des descriptifs, de nombreux dialogues, des scènes découpées avec précision == ce sont des films, oui, en réalité ! La découpe de chaque scène est déjà prête ; je peux donc adapter mes livres pour le grand écran tout de suite ! Si, si !!!! :):):):)
Au final, certains de mes lecteurs m’ont d’ailleurs fait cette remarque. Ils me disent que mes livres Pièges,Légendes et Enquête chez les Complicatorts sont très visuels. Moteur ! Nous jouons ! l'est encore davantage !
En les lisant, ils ont eu l’impression de voir un film, d’être un acteur de ce film !

Alors, si vous oeuvrez dans le monde du septième art, collaborons donc ensemble !!!! J'ai plusieurs sujets à vous proposer !!!!!! :):):):) Dépaysements garantis !!!!!!!!!!!!!!!!!!!! :):):)))



Des alliés précieux ?
Mon ordinateur, Internet, ma documentation (livres, revues sur des sujets particuliers), tous mes dictionnaires qui me permettent de trouver la nuance des mots, sans oublier des petits papiers bien utiles pour noter des idées qui arrivent sans crier gare avant la rédaction de mon livre et, bien sûr, toujours un bloc... et toutes ces personnes qui ont su répondre à mes questions très précises !!!!! Je les en remercie encore très vivement !!!!!



Vos travaux actuels ?
Je travaille à la promotion, à la vente de Moteur ! Nous jouons ! :) :) :) :) Je participe à des salons. Mais je mène surtout différentes actions pour la promotion, pour la vente concrète de mes 4 oeuvres publiées en France ainsi que pour les autres pays. Le grand public ne verra pas tout puisque ce n'est pas le but. Cependant, moi, je vois des résultats conséquents. Voici le plus important !



En ce qui concerne la documentation, quelle est la plus grande difficulté ? Trouver un document ancien ou évoquant un fait précis ?
Trouver un document ancien, non, enfin d'une certaine manière. Des livres dits anciens, datant de 1949 par exemple, peuvent être trouvés chez des connaissances, des livrairies spécialisées ou des bouquinistes, ou via Internet. Il y a également les Musées, les Bibliothèques municipales, régionales, les Archives. Internet fourmille aussi d'informations.
Pour des renseignements récents, il en va de même.
Finalement, le plus difficile est le contact humain. De nombreuses personnes sont très enthousiastes à l'idée de communiquer leurs connaissances, de partager leurs passions. D'autres font des promesses et elles détalent à toute allure à la minute même où elles sont amenées à parler... parce qu'elles ont voulu juste se mettre en avant de manière inconsidérée ; ou elles ignorent la réalité ou elles en savent trop peu ou de travers. De là, l'importance extrême de recouper ses informations, ses sources... Exactement, comme dans les services secrets !



Et ces points de vérification dont vous avez parlé dans vos Lettres, quels sont-ils ?
Ils sont plus importants maintenant que j'ai acquis une expérience au niveau de l'écriture, de la publication. Ainsi, le travail de Légendes est différent de celui de Prisonniers. Lorsque j'ai travaillé sur les relectures de ce dernier, ma méthode a porté sur des détails très précis. Ce fut le cas pour Enquête chez les Complicatorts et pour Moteur ! Nous jouons ! évidemment. En compulsant mes livres, une personne attentive verra des différences.
Les points de vérification portent sur le fond, la forme, mais sur bien d'autres domaines manifestes dans un ouvrage !
Un exemple ? L'orthographe est un seul et unique point de vérification... En fait, je dirais qu'il y en a... environ 30 !



Tant que cela ? Lesquels ?
Bien sûr ! Tout dépend de l'auteur en fait ! Lesquels ? Une nouvelle fois, permettez-moi de garder le... mystère !



Au fait, le premier livre écrit ?
Un roman destiné aux jeunes !



Ensuite ?
Une nouvelle, trois livres commencés, mais jamais achevés pour une raison. Enfin, six romans terminés dont quatre publiés.



Les trois livres seront-ils achevés et les deux autres terminés, publiés ?
Les trois resteront en l'état, car j'ai évolué moi-même et leurs sujets m'intéressent moins aujourd'hui.
Les deux à publier peut-être sont Prisonniers de l'Enfer Vert et La Recherche. Pour ce dernier, le sujet est trop triste à plusieurs reprises. J'ai envie de la gaieté. Par contre, j'ai choisi de garder le prénom de mon héroïne, de deux héros et l'histoire de l'un de ces hommes que j'ai modifiée un peu. Tous seront présents dans ma dernière oeuvre !



Nous revenons au premier livre publié ?
En mai 2003, j’ai publié Pièges. Pour diverses raisons, j’ai choisi de faire paraître ce roman en premier. J’avoue que l’émotion a été grande lorsque je l’ai enfin tenu dans mes mains, avec sa couverture, les pages reliées... C’est aussi un peu une seconde naissance. A partir de ce moment-là, les contacts avec les lectrices et les lecteurs représentent des instants uniques et privilégiés.



Le deuxième roman publié ?
Légendes.



Le troisième roman publié est...
Enquête chez les Complicatorts le mercredi 27 juillet 2016 ! Un grand merci à tous mes lecteurs qui m'ont permis de réaliser ce magnifique rêve !!!! :):):):)


Le quatrième roman est...
Moteur ! Nous jouons ! Il est paru le 08 décembre 2018 ! Mes lecteurs s'amuseront... follement, comme dit l'une de mes héroïnes ! :) :) :)



L’avenir ?
La promotion de ma délicieuse comédie ! La rencontre avec mes lecteurs. De nombreuses actions non vues du grand public. De nouveaux romans et des projets un peu fous, mais chut !
J'organiserai, par ailleurs, toutes les Belles Rencontres qui me permettent de dialoguer avec mes lecteurs !



Et une question primordiale : sera-t-il possible de lire Enquête chez les Complicatorts sans avoir lu Légendes au préalable ?
Disons que la lecture précédente de Légendes offre l'opportunité de comprendre des allusions, de mieux cerner mes personnages. J'ai cependant pris soin d'expliquer des points afin qu'une personne n'ayant pas lu Légendes puisse en connaître les détails importants, les caractéristiques de mes protagonistes sur leur personnalité, leur vie. Cela dit, oui, il est préférable de les lire dans l'ordre de parution ! ;) ;) ;)



Le Coin des Lecteurs
Et qu’est donc le Coin des Lecteurs ?
Sur la partie principale de mon site, j’introduis mes romans et les premiers chapitres. Un jour, j’ai souhaité aller plus loin, être plus proche de mes lectrices et lecteurs. J’ai voulu leur apporter des informations quant à la conception de mes livres, d’autant plus que certaines/certains me posaient des questions sur les intrigues, les personnages de Pièges. Créer un espace spécial nous semblait être une idée intéressante et permettait de maintenir cette complicité après la lecture de mon roman. Cet espace a ainsi vu le jour en septembre 2003. Depuis, de nouvelles révélations, des exclusivités y sont faites sur chacun de mes livres, mon actualité, mes projets, mes salons, etc...:) Les membres reçoivent régulièrement une lettre d’information fournie en détails (plus que ne l’est la page « Nouvelles » du site principal). Ils ont accès à un Forum privé, créé en avril 2007. La Foire Aux Questions vous dévoilera les détails pratiques. Pour l'instant, le CDL n'est pas opérationnel suite à la défection du prestataire.



Une conclusion ?
Hum ! Je n’aime pas ce mot !
Le propre d'un livre est d'être toujours vivant... Vos personnages sont bien vivants lors de l'écriture, quitte à vous demander de changer des mots, d'aller dans telle direction à laquelle vous n'aviez pas songé !!!
Ensuite, ils rencontrent vos lecteurs et ceux-ci vous en parlent avec passion ! :):):):)) Ces moments sont gravés à jamais dans ma mémoire !!!! Et je remercie mes fidèles amis !!!!!!!!!! Infiniment !!!!
Oui, de nombreuses scènes nous restent en mémoire et nous demeurons touchés ou marqués par des personnages.
Le mot clé, la passion, est ainsi toujours très... présent, vif... VIVANT !!!!

J’ajouterai seulement ceci : l’écriture et le travail éditorial ne sont pas similaires. La poussée d’adrénaline ressentie n’est pas la même. Cette deuxième partie est tellement plus exigeante !!!!
Cela dit, l'écrivain ne peut pas se contenter d'écrire et voir son oeuvre être malaxée, modifiée par autrui pour la publication. En agissant ainsi, il se renie, il renie son travail précédent. Il perd son âme de créateur et d'être humain même !
L'écriture et la publication sont deux parties absoluments fascinantes, complémentaires pour un romancier. L'écriture l'entraîne dans une exploration de la vie, avec cette facette double. Le travail éditorial l'expose à une nouvelle exigence qui l'emmène vers un voyage périlleux, qui le conduit à repousser ses limites.
Cet ensemble produit une autre adrénaline, une puissance, une joie qui sont indescriptibles, irremplaçables.
De conjuguer ces deux métiers autorise une liberté, indissociable à l'intégrité de l'auteur.
Le contenu explosif de Enquête chez les Complicatorts le prouve ! J'ai gardé mon intégrité, ma liberté. Nul ne m'a censurée. Et j'en suis fière ! Heureuse et fière qu'un tel roman ait pu voir le jour ! J'ai exprimé mes idées, des valeurs. J'ai pu rendre hommage. Les valeurs positives ont ainsi triomphé !
De même, pour appréhender Moteur ! Nous jouons !, il faut des connaissances particulières, connaître ces films, ces acteurs, ces actrices, ces réalisateurs, ces réalisatrices. Disons-le, il faut une certaine culture ! Là encore, j'ai préservé mon intégrité en conservant tous les patronymes, tous les titres cités. Mon roman s'adresse à des passionnés ! Comme je l'ai dit, cela leur permettra de connaître les subtilités, les raisons de telle ou telle citation et d'en rire pleinement !


Enfin, tant pour l’auteur que pour le lecteur, les lettres de l’alphabet sont un mot de passe fantastique. Elles permettent l’accès à un monde magique, imaginaire et réel à la fois ; ce même monde qui fera jaillir en nous un flot infini d’émotions inoubliables...


Quelques autres informations
Des loisirs préférés ?
La gestion de mon site, le cinéma des années 30 à 80 bien sûr, les voyages, la nature, etc.

Quelques-uns de mes centres d’intérêt, voire de mes passions, de mes convictions sont évoqués plus ou moins dans mes livres : le Canada, la Normandie, la France, notre monde, le cinéma, les voyages, l'Histoire, les valeurs, les pensées, les idéaux, le respect, le choix de son destin...

Des lectures ?
Des documentaires sur divers sujets, vous pouvez vous en douter !:)

Des modèles ?
Je suis intéressée par certaines personnes, aussi bien par leur personnalité, leur caractère entier que par l’aboutissement de leur vie professionnelle: artistique comme pour les acteurs Jean-Paul Belmondo, John Wayne, Jean Gabin, Cary Grant, Katharine Hepburn, Gary Cooper, James Stewart ou sportive comme pour le pilote de Formule 1 Ayrton Senna.
Ayrton Senna, par le biais de sa soeur, a créé sa Fondation afin d'aider les enfants de son pays, le Brésil.


Je suis impressionnée par les êtres humains qui réalisent leurs/des rêves, les personnes pour qui les mots intégrité, liberté, solidarité, respect, valeurs positives, éthique, optimisme, responsabilité, civisme, politesse, avoir un idéal, actions et promesses tenues signifient beaucoup, celles qui avancent sans se plaindre pour un rien, celles qui agissent afin de changer un environnement, celles qui ont pour mot d’ordre « Qui ne tente rien n’a rien » ou « Pour avancer, il faut oser et agir » (DL)




Haut de la page